Ninn, tome 2 : Les Grands Lointains, Darlot & Pilet

Jean-Michel Darlot et Johan Pilet - Ninn Tome 2 : Les grands lointains.Les quais du métro Abbesses fleurissent d’avis de recherche : Ninn a disparu ! Si pour la police il est trop tôt pour s’inquiéter, pour Chad et Ulrika, ses deux meilleurs amis, il n’y a pas de temps à perdre : Ninn est en danger ! La jeune adolescente ayant évoqué son projet d’explorer les tunnels du métro, c’est en sous-sol qu’ils vont tenter de retrouver sa trace… Tout au bout de la ligne noire, perchée sur son tigre qui lui sert de guide, Ninn a rejoint les grands lointains : un monde parallèle censé lui fournir toutes les réponses sur ses origines.

Si à première vue, il a toutes les apparences d’un monde merveilleux, le comité d’accueil l’est beaucoup moins. Géants de pierre et idées sombres entendent protéger les lieux de toute intrusion…

Un scénario toujours aussi poétique, un dessin toujours aussi soigné… C’est avec beaucoup de plaisir que je me suis plongée à nouveau dans cette très belle BD.

L’univers de Ninn me fait penser en un sens à celui d’Alice au pays des merveilles. C’est beau, mais on a peur. Peur de toutes ces choses oniriques, peur d’être dans un univers parallèle au nôtre… C’est toujours quelque chose qui m’a déroutée dans les livres, et pourtant j’adore sentir le sol se dérober sous mes pieds comme ça ! Un peu à la manière de ces escaliers qui bougent dans la tour du fanal, les cases se retrouvant sans-dessus dessous. C’est l’un des détails de l’histoire qui m’a plu, j’adore le soin apporté à l’élaboration des Grands Lointains.

J’ai également encore une fois été charmée par le personnage principal. Et j’ai eu un petit coup de cœur pour le tigre. :-)

Même si je ne me rappelais vraiment que la base du premier tome, je n’ai pas eu trop de difficultés à m’immerger à nouveau dans l’histoire. Je vous conseille vraiment cette série, dont le premier tome a reçu de nombreux prix. Et je ne doute pas que ce serait le cas pour la suite. :-)

Mon ressenti : 8/10

Ninn, tome 2 : Les Grands Lointains, Darlot & Pilet, éditions Kennes (14,95€)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s