Nanny Mandy, tome 2 : Antoine aime tout ce qui brille, Joris Chamblain et Pacotine

Hello, je m’appelle Mandy. Et j’ai 17 ans ! Pour gagner un peu d’argent, je garde des enfants. Et ce n’est pas facile tous les jours ! Mais je suis leur « nounou so cool », alors ça va ! Je suis à moitié anglaise par ma mère. D’ailleurs, là-bas, on ne dit pas « nounou » mais « nanny ». Et franchement, « Nanny Mandy », ça sonne bien, non ?

Antoine est un pré-ado. Il n’a pas très bonne réputation auprès de sa famille. Mandy va passer une journée avec lui durant le mariage de son cousin. Elle a vingt-quatre heures pour que tout change pour lui !

Le pitch de base de Nanny Mandy est à la fois simple et original : cette BD narre les tribulations d’une jeune nounou (« nanny » étant donné ses origines anglaises). Ce n’est peut-être pas le genre d’histoire que j’affectionne d’habitude, mais faisant confiance au talent de scénariste de Joris Chamblain, c’est la deuxième fois que j’embarque. :-)

Le dessin très frais de Pacotine m’a encore une fois séduite. J’admire particulièrement les détails des  vêtements (j’ai eu un coup de cœur pour le maillot « squelette » d’Alicia) ou de l’architecture. La seule chose qui me dérange (j’en parle souvent quand je lis une BD) c’est les silhouettes assez uniformes des personnages. Je n’en ai vu qu’un légèrement bedonnant. Tous les autres personnages, qu’il s’agisse d’enfants, adolescents ou adultes sont taillés dans le même moule, celui d’une silhouette à la fois filiforme et bien proportionnée. Même moi à 20 ans je n’ai pas pu m’empêcher de me dire que je n’étais pas aussi bien fichue en bikini et je sais que la petite-fille que j’étais à 8 ans ou l’ado que j’étais à 16 aurait pensé la même chose.

Pour en revenir  à ce second tome, j’ai beaucoup aimé l’idée de la garde d’enfants à l’occasion d’un mariage. Les décors étaient d’autant plus beaux, avec des couleurs, des fleurs, des guirlandes… Et l’histoire du (pas si) petit Antoine est particulièrement touchante, faisant écho aux parfois douloureuses remarques que la famille peut faire. Pris pour un voleur par tout le monde, Mandy va essayer de le tirer de cette situation avec toute la poésie dont elle sait faire preuve.

Mon ressenti : 8/10

Nanny Mandy, tome 2 : Antoine aime tout ce qui brille, Joris Chamblain et Pacotine, éditions Kennes (12,90€)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s