Un peu, jamais, à la folie, Adi Alsaid

Adi Alsaid - Un peu, jamais, à la folie.

La liste des « Jamais » (ou comment vivre des années lycée sensationnelles) par Dave et Julia

  • Ne jamais participer à l’élection du roi/reine du bahut ni des délégués.

  • Ne jamais aller aux soirées des frères kapoor. (ni à aucune soirée dont le programme se résume au mot « picoler »)

  • Ne jamais céder à la tentation de se teindre les cheveux dans une couleur flashy.

  • Ne jamais se désaper, même pour un bain de minuit, histoire de ne jamais, jamais, jamais se retrouver à poil sur internet.

  • Ne jamais draguer un prof. (un prof remplaçant, à la limite, ça passe.)

  • Ne jamais sortir avec son ou sa meilleur(e) ami(e).

Et si, après toutes ces années passées à ne rien faire « comme les autres », Dave et Julia changeaient totalement d’avis et décidaient de réaliser tout ce qu’ils s’étaient interdits jusque là ?

La liste des « Jamais » (ou comment vivre des années lycée sensationnelles) de Dave et Julia est une très bonne idée de base. Choisissant de s’affranchir des clichés, ils ont décidé de vivre toute leur scolarité loin des diktats et en faisant bande à part. Mais en retrouvant cette vieille liste, ils ont l’idée d’en prendre le contre-pied et d’en enfreindre toutes les règles.

Ce postulat de départ m’amusait beaucoup. Mais je me suis malheureusement ennuyée quasi du début à la fin… Je ne sais pas trop expliquer pourquoi, mais la liste n’a pas réussi à me tenir à cœur et je n’ai pas pu trouver de l’intérêt dans des activités aussi banales qu’aller à une fête de lycéens ou se teindre les cheveux. Quant à draguer un prof de manière aussi insistante et moqueuse, cela ne m’a pas fait rire mais plutôt mise étrangement mal à l’aise pour ce pauvre M. Marroney.

La liste n’est finalement qu’un prétexte à créer un triangle amoureux comme je n’en avais plus lu depuis longtemps. Je n’avais pas vu arriver Gretchen dans la balance et si, au départ, je trouvais ça pas mal pour Dave et son amour non-réciproque pour Julia, j’en ai vite eu marre de ces « je t’aime, moi non plus ».

Assez vite, le triangle amoureux prend l’ascendant sur le reste de l’histoire, éclipsant tous les personnages secondaires et l’intrigue de la liste. Je n’aime plus trop lire des romans basés uniquement sur des histoires d’amour. Pour ce qui est des personnages, Julia n’a jamais réellement réussi à me convaincre, à part pour ce qui est de ses cheveux roses (un de mes fantasmes, je rêve d’avoir le cran de faire ça !), étant un peu trop sûre d’elle à mon goût.

Il y a quelques passages m’ayant plu, mon préféré étant étrangement le chapitre de la discussion finale entre Julia et Marroney. Il y a pas mal de bons éléments comme la complexité des sentiments, les relations entre enfant adopté et mère biologique et j’ai aimé qu’à la fin tout ne finisse pas 100% bien pour tout le monde (car cela aurait été irréaliste).

J’ai l’impression de devenir de plus en plus difficile à satisfaire niveau bouquins et cela m’inquiète un peu, mais je ne désespère pas d’avoir vite une très bonne surprise. ^^ De plus, si vous aimez les intrigues amoureuses Un peu, jamais, à la folie pourrait vous plaire plus qu’à moi. :-)

Un peu, jamais, à la folie, Adi Alsaid, éditions Hachette Romans (17€)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s