La vie compliquée de Léa Olivier, tome 8 : Rivales, Catherine Girard-Audet

Catherine Girard-Audet - La vie compliquée de Léa Olivier Tome 8 : Rivales.Après avoir fait ses adieux au Roi du Beigne, Léa doit entamer sa dernière année de secondaire. La rentrée lui réserve toutefois une surprise de taille avec l’arrivée de Bianca Gosselin-Gossante, la-nouvelle-élève-qui- possède-tous-les-talents et qui la fait sentir aussi rayonnante qu’une mousse de nombril. Léa devra non seulement apprendre à côtoyer cette nouvelle rivale, mais elle se verra aussi forcée de travailler en équipe avec Maude et d’endurer ses crises de diva, de remonter le moral de Félix, métamorphosé en fleur-bleue-poétique, et de soutenir Marilou dans sa mission «Récupérer JP».
Alors que Léa doit prendre des décisions importantes concernant son avenir, voilà aussi que son cœur se pose des questions existentielles et la pousse à tout remettre en question. Décidément, la route sera remplie d’embûches et de nunuches d’ici la remise des diplômes !

Dans le précédent tome, nous laissions Léa avec plein d’interrogations. Rivales apporte son lot d’éclaircissements, mais aussi de séparations et de réconciliations… Et certaines choses qui étaient sous le nez de Léa depuis longtemps lui sont enfin devenues évidentes, pour notre plus grand plaisir !

Comme à chaque tome, un des rebondissements préférés de Catherine Girard-Audet est l’introduction de nouveaux personnages. Cela semble un peu facile, mais ça fonctionne à chaque fois. En plus, je suis à chaque fois étonnée de ne jamais m’emmêler les pinceaux entre tous les personnages. Il faut dire qu’ils ont chacun une personnalité marquée, et Bianca ne fait pas exception à la règle, entre amie et Nunuche, il est difficile de la cerner !

Un autre point fort du tome est la présence toujours plus forte de Marilou et de sa propre histoire. Il me semble qu’elle prend de plus en plus de place et elle le mérite. Il est aussi astucieux d’utiliser des mails que Léa envoie à Eloi pour continuer la narration sous forme électronique, même quand Marilou et Léa se rencontrent dans la vraie vie. Félix, le frère de Léa, a également droit à quelques situations difficiles et inattendues. J’ai vraiment eu l’impression que tous les personnages étaient mis en scène et avaient droit à beaucoup de moments au cours desquels ils sont mis en lumière.

En bref, un tome riche en rebondissements et en émotions. Le tome suivant s’annonce explosif avec tout ce que celui-ci a introduit !

Mon ressenti : 8,5/10

La vie compliquée de Léa Olivier, tome 8 : Rivales, Catherine Girard-Audet, éditions Kennes (15€)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s