Geek Girl, tome 3, Holly Smale

Harriet s’envole pour New York, à elle le cauchemar américain !

Harriet a un petit copain merveilleux, des amis géniaux et elle entre dans quelques jours au lycée, autant dire qu’elle est HEU-REUSE ! Mais son bonheur est de courte durée car son père a trouvé du travail… à New York ! En l’espace de vingt-quatre heures, elle quitte l’Angleterre et se retrouve dans une ville triste et perdue de la grande banlieue new-yorkaise. La voilà loin de ses amis, loin de sa vie, très très loin du bonheur. Même les quelques shootings auxquels elle participe en cachette à New York ne suffisent pas à lui remonter le moral. D’autant que, pour couronner le tout, Nick prend de plus en plus ses distances avec elle…

Il y a des livres qui se dévorent, des livres dont, à minuit, vous vous dites « j’en garde pour demain », et puis que vous continuez à lire et finalement dont vous arrivez (peut-être) à laisser 20 pages. Vous allez alors dans votre lit mais êtes incapable de dormir puisque vous avez laissé votre livre en suspens. Et vous craquez.

Geek Girl en fait partie. C’est le troisième tome mais il pourrait y en avoir 30 comme ça que je serais toujours au rendez-vous. Ce livre me met dans un état particulier. L’histoire, pourtant pas une intrigue à suspense, est addictive et je suis secouée par le rire à chaque page. Holly Smale n’en fait ni trop ni trop peu, dosant le comique de son histoire à la perfection.

Il n’y a pas grand chose à ajouter sur Harriet et ses mésaventures par rapport à mes chroniques des tomes 1 et 2. Franchement, je ne sais pas quoi dire et je n’ai pas trop envie de vous spoiler les rebondissements de ce tome. Je vous citerais bien des passages drôles mais comment choisir parmi 90% du bouquin ? En plus, sortis de leur contexte, je trouve qu’ils perdent de leur saveur (ce qui ne m’empêche pas de les lire à ma maman qui se demande pourquoi je ris toute seule).

Allez, je vais essayer quand même.

« Tandis que papa s’en va dès l’aube travailler à New York, Annabel transfère peu à peu tout le bazar et le chaos de notre ancienne maison dans la nouvelle. Moi, j’installe Tabatha dans sa poussette et je m’aventure dans le quartier, interrogeant les gens et cherchant quelqu’un avec qui être Pire Pote. […] En cinq jours, Tabatha et moi ne négligeons aucune piste. […] Nous envisageons même d’entrer dans l’église, puis nous nous ravisons parce qu’il y a un nouveau slogan sur le panneau :

NE LAISSEZ PAS VOS SOUCIS VOUS TUER. LAISSEZ L’ÉGLISE S’EN CHARGER.

Très franchement, c’est un peu trop ambigu à mon goût. »

Sinon, vous pouvez lire un extrait des tomes 1/2/3 pour vous faire une idée. Je pense que Harriet, on l’adore ou on la déteste. La catégorie à laquelle j’appartiens est très claire. :-)

Mon ressenti : 9/10

Geek Girl, tome 3, Holly Smale, éditions Nathan (16,90€)

Publicités

7 réflexions au sujet de « Geek Girl, tome 3, Holly Smale »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s