Toutes ces choses qui nous échappent, Wendy Wunder

Toutes ces choses qui nous échappentCertains ont des sœurs, des cousins. Moi, j’ai Zoe. Depuis l’année de nos sept ans, j’ai un certain talent pour veiller sur elle et la protéger de ses coups de tête excentriques. En tout cas jusqu’ici j’arrivais toujours à la canaliser. Cette fois, c’est plus compliqué : Zoe veut partir, quitter le trou où on vit. Elle dit qu’elle a besoin de prendre la route et de nous éloigner de nos vies minables ; qu’elle refuse d’être considérée comme folle.
Je vais suivre Zoe. Parce que je dois l’aider à recouvrer son état normal. Parce qu’elle est la seule personne sur qui je puisse compter dans ce monde. Et je me dis qu’elle a raison : on doit partir pour apprendre toutes ces choses qui nous échappent et dont nous avons tant besoin : l’audace, l’insouciance et, qui sait, peut-être même le bonheur…

Il y a quelques mois, je lisais La fille qui ne croyait pas aux miracles de Wendy Wunder, et je me laissais enchanter par un style et des personnages particuliers. Cette auteur n’a encore publié que deux romans à ce jour, mais on ne peut que trouver une empreinte particulière dans les deux. Aussi bien Cam du premier livre que Hannah du deuxième sont des narratrices très crédibles humaines, fortes et faibles à la fois. Rassurez-vous, ces livres sont loin d’être interchangeables, ils ne s’appuient pas l’un sur l’autre. Mais je trouve une continuité dans l’œuvre de Wendy Wunder et je compte continuer à découvrir ce qu’elle a à nous dire. Après réflexion, je pense avoir préféré Toutes ces choses qui nous échappes à La fille qui ne croyait pas aux miracles.

Ce roman est singulier. Il est, pour commencer, un mélange de réalisme et de folie. On peut résumer la trame principale en quelques lignes, il ne s’agit pas d’un récit à multiples tiroirs permettant de saisir l’ensemble d’une intrigue compliquée. Mais on peut pourtant ouvrir bien d’autres tiroirs nous enseignant des choses sur nous-mêmes. Je ne pense pas que ce roman donne d’autre leçon que de privilégier le « oui » à la vie. Je ne crois même pas pouvoir parler de leçon dans ce cas. Je pense qu’il appartient à chaque lecteur de s’y reconnaître ou pas, de trouver écho à des choses qu’il a ou qu’il lui manque.

Mais il s’agit aussi d’une vraie histoire dans un univers créé par l’auteur, c’est à dire, le road trip de deux amies très différentes mais complémentaires. D’un côté nous avons Hannah, pleine d’ambitions mais dont certaines racines la retiennent loin de son envol. De l’autre, l’exubérante Zoe, souffrant de troubles bipolaires et refusant de suivre un traitement.

Il y a plusieurs choses que j’ai adorées. L’héroïne, pour commencer, car la narration en « je » me donne toujours envie de m’identifier et j’aime quand je peux le faire. Mais aussi sa meilleure amie, Zoe, et le fait qu’elle ne soit pas réduite à sa maladie – sans pour autant que l’auteur ne la banalise. On peut pas l’omettre mais Zoe est une belle personne dont la réelle personnalité perce à travers le trouble qui la fait passer des abysses de la dépression à la phase maniaque. Elle est épuisante mais pleine de vie, ce qui pousse à Hannah à sortir de ses limites, tout en voulant garder un œil sur la personne qui la comprend le mieux au monde. En un sens, elles veillent l’une sur l’autre d’une manière très différente.

Il y a beaucoup de passages ou j’avais l’impression de faire plus que lire. Ce livre montre que l’expérience de lecture peut immerger le lecteur et être très puissante, aussi puissante que la réalité, voire plus. Il y a de ces moments dans la vie ou tout autour de nous nous paraît plus affûté, et ce roman les décrit à la perfection. Il suspend le temps.

L’épilogue est magistral, concentrant énormément en peu de lignes. Il fait deux pages et on passe par des montagnes russes d’émotions. Et quand on referme le livre, on a qu’une envie : saisir chaque opportunité qui se présente.

Mon ressenti : 9,5/10

Toutes ces choses qui nous échappent, Wendy Wunder, éditions Hachette romans (15,90€)

Le livre sur Lecture Academy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s