Night School, tome 4 : Résistance, C.J. Daugherty,

Night School Tome 4 Résistance Attention, si vous n’avez pas lu les tomes précédents, il se peut que (malgré toutes mes précautions) cet article contienne des spoilers. Les liens vers mes chroniques des livres 1 à 3 se trouvent à la fin de l’article.

Une saison pour aimer, une saison pour mourir… Allie Sheridan a trouvé un refuge secret en Provence. Elle parvient presque à s’y croire en sécurité… jusqu’à ce que les hommes de Nathaniel l’attaquent. Une fois de plus, elle est forcée de fuir et de retourner au seul endroit où elle se sent chez elle : l’académie Cimmeria. Allie reconnaît à peine les lieux. La paranoïa y atteint des sommets.
La plupart des étudiants ont déserté l’école. Les professeurs ne sont plus dignes de confiance. Ce sont désormais les gardes qui prennent les choses en main… Plus grave, Nathaniel semble sur le point de remporter l’ultime combat. Carter et Sylvain sont tous deux prêts à s’engager dans la bataille aux côtés d’Allie et à lui prouver leur amour. Elle va devoir faire un choix. Cruel, déchirant, le plus difficile de sa vie.
Car ni l’un ni l’autre ne l’attendront éternellement…

« Night School » est une des seules séries que je n’oublie pas de poursuivre. Difficile de ne pas avoir envie, à la fin de chaque tome, de savoir ce qui va se passer dans le suivant…

Pourtant, mon enthousiasme des débuts s’est légèrement émoussé. La cause principale ? Allie, l’héroïne.

Je l’appréciais pour sa singularité, son fort caractère, son histoire compliquée et ses cheveux rouges vifs. Tout, de ses qualités à sa couleur de cheveux, perdent de leurs nuances au fur et à mesure que la série avance.

Allie a le chic pour multiplier les mauvaises décisions, n’en faire qu’à sa tête, créer des problèmes là où il n’y en pas (je pense à Sylvain et Carter). Le monde semble ne tourner qu’autour d’elle et, si cela soulève un peu de culpabilité en elle, elle ne peut pas s’empêcher de faire des bourdes.

J’ai apprécié ce tome, mais je le diviserais en deux aspects.

Le premier est la guerre dans laquelle Cimmeria est maintenant bel et bien engagée. Les éléments s’enchaînent et on sent la fin, positive ou négative, imminente. Il ne s’agit pas d’un tome de transition, il se passe véritablement des choses, et quelles choses… Les rebondissements ne sont pas non plus là pour faire joli, la plupart du temps (il y en a peut-être un à la fin qui m’a semblé suspect, semblant témoigner d’une volonté de créer une situation entre deux personnages, mais je pense que ça peut se recouper avec l’intrigue alors je ne chicanerai pas ^^).

Le deuxième est l’intrigue amoureuse et, plus exactement, le triangle amoureux entre Allie, Carter et Sylvain. Je le dis et le répète : IL N’A PAS LIEU D’ÊTRE. Je ne veux pas vous spoiler alors n’hésitez pas à stopper votre lecture de ce paragraphe mais… il se passera dans ce tome quelque chose qui aurait dû se faire depuis longtemps.

Maintenant que l’équilibre au niveau de la vie amoureuse de l’héroïne est rétabli, j’espère qu’elle remontera dans mon estime dans le prochain tome. Pour cela, il faudra également qu’elle voie plus loin que son nombril et agisse de manière mature. Toutefois, malgré tous ce que je lui reproche, la posture dans laquelle elle se retrouve à la fin du livre ne me réjouit pas. Et je me languis de lire le prochain tome qui s’annonce palpitant.

Mon ressenti : 8/10

Night School, tome 4 : Résistance, C.J. Daugherty, éditions Robert Laffont, collection R (17,90€)

Mes chroniques des tomes 1 / 2 / 3

Ma nouvelle pour le concours Night School

Publicités

2 réflexions au sujet de « Night School, tome 4 : Résistance, C.J. Daugherty, »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s