A kiss in the dark, Cat Clarke

Lorsqu’Alex et Kate se rencontrent, l’attirance est immédiate. Alex a de l’humour, un beau visage et un brin de timidité : tout ce que Kate recherche chez un petit ami. De son côté, Alex ne peut résister au charme de Kate : elle est jolie, craquante, avec un irrésistible soupçon de naïveté… Mais l’un des deux cache un lourd secret qui va non seulement peser sur leur amour naissant, mais aussi menacer leur vie.

Captivant, débordant de passion et d’émotions, A kiss in the dark vous fera revivre les délices et les frissons de votre premier amour.

Difficile d’écrire un article sur A kiss in the dark sans vous gâcher le plaisir de sa lecture…

En effet, une grande partie de l’originalité de ce roman repose sur le mystère entretenu par le titre et (une fois n’est pas coutume) la quatrième de couverture. On sait que l’on va lire une histoire d’amour puissante et que des événements dramatiques vont en découler, mais c’est à peu près tout ce que l’on sait… Et je vous suggère de commencer votre lecture en n’ayant que ces éléments en tête.

L’autre grand point fort du livre est le talent de Cat Clarke pour conter une histoire ancrée dans l’ordinaire et qui, grâce à son imagination, prend des proportions telles qu’on n’a jamais rien lu de pareil.

Certes, certains points sont discutables, et je ne suis certainement pas la seule à ne pas avoir tout à fait pu m’identifier aux personnages et à leurs actions. Je pense notamment à la deuxième partie du livre… Mais les personnages de livres sont comme les êtres humains dont ils s’inspirent, ils ont parfois des façons étranges de se comporter. Et c’est souvent ce qui donne les histoires les plus intéressantes et offrant le plus de matière à réflexion.

Mon ressenti : 8,5/10

A kiss in the dark, Cat Clarke, éditions Robert Laffont, collection R (17,90€)

Publicités

2 réflexions au sujet de « A kiss in the dark, Cat Clarke »

  1. Tu étais obligée d’apprécier x) La première partie est la meilleure ! Je me souviens encore de cette lecture. Le plus, c’est quand même de savoir « la chose » avant l’autre personnage. J’ai beaucoup aimé, c’est l’un de mes coups de coeur de l’année :)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s